Gynécologie

La gynécologie est la spécialité médicale consacrée aux questions de santé spécifiquement féminines ainsi qu’aux diagnostics et aux traitements qui leur correspondent. Le gynécologue s'occupe des troubles fonctionnels du cycle de la contraception, de la ménopause et du dépistage des cancers génitaux.

Les cliniques du Swiss Medical Network réunissent toutes les compétences en matière de chirurgie gynécologique et uro-gynécologique, sénologie, détection par imagerie et oncologie :

Les consultations ambulatoires regroupent la consultation obstétricale (concernant l’accouchement), le contrôle gynécologique, la prise en charge des problèmes liés à la puberté, la stérilité, l’oncologie gynécologique et la sénologie. La chirurgie gynécologique endoscopique traite de manière peu traumatisante les lésions du vagin et de l’utérus. La chirurgie laparoscopique permet de réduire au maximum le traumatisme opératoire suite à des interventions sur les ovaires, les trompes et l’utérus. La chirurgie uro-gynécologique est utilisée pour soigner l’incontinence, problème fréquent chez les femmes d’un certain âge ou après un ou plusieurs accouchements. La gynécologie oncologique - qui diagnostique et traite les tumeurs - se pratique en collaboration avec l’équipe pluridisciplinaire de l’établissement. Le traitement du cancer du sein a bénéficié du développement de la chirurgie conservatrice et autorise aujourd’hui l’ablation de tumeurs sans ablation de l’organe.
 

Actualités : Traitement ou réjuvénation intime des femmes​

La Clinique de Montchoisi propose un nouveau traitement non invasif, favorisant le remodelage, la tonification et l’hydratation des muqueuses intimes dans les cas d’atrophie vaginale, de relâchement des parois vaginales, d’incontinence urinaire légère ou de blanchiment périnéal (lichen).

Le principe est basé sur la technologie fractionnée du laser sur la muqueuse vaginale, vulvaire ou périnéale, visant à stimuler la formation de néo-collagène.

Simple, sûre et rapide, cette technique se pratique en traitement ambulatoire sans anesthésie. Deux séances sont généralement nécessaires, dans un intervalle de 4 à 6 semaines.