Réadaptation neurologique

La réadaptation neurologique constitue une étape fondamentale pour un retour en douceur à la vie quotidienne. Elle aide le patient à récupérer ses facultés motrices et cognitives principales ainsi qu’à réduire l’impact de son handicap dans sa vie quotidienne.

Dès votre admission au sein de notre clinique, nous vous guiderons dans vos premières démarches. Un bilan sera établi sur votre état de santé et votre style de vie, élément indispensable pour un programme personnalisé. Les objectifs et les modalités du programme de réadaptation sont définis par l’équipe multidisciplinaire du service de réadaptation neurologique. Chaque programme de réadaptation neurologique donne la possibilité de réaliser un entraînement spécifique, axé sur les activités de la vie quotidienne, à haute intensité et adapté individuellement.

L’expertise de l’équipe de la Clinique Valmont englobe l’intégralité des pathologies neurologiques. Le médecin spécialiste – diagnostic posé – s’appuie dans son traitement personnalisé sur une palette de thérapeutes qui aident le patient dans sa réadaptation : physiothérapeutes, ergothérapeutes, logopédistes, neuropsychologues, infirmières, maîtres de sport et un diététicien.

AVC

Un accident vasculaire cérébral, ou attaque cérébrale (AVC) survient suite à l’obstruction ou la rupture d’un vaisseau qui transporte le sang au cerveau. La réaction qui en découle est un manque d’oxygène qui peut s’avérer parfois fatal. Le nombre de personnes qui récupèrent intégralement leurs capacités physiques et mentales suite à un AVC est d’une personne sur dix. En revanche, plus de la moitié des personnes qui ont été victimes d’un AVC doivent apprendre à vivre avec des séquelles.

Ces séquelles peuvent être :

  • Une difficulté à parler ou à écrire
  • Une paralysie partielle ou complète de la moitié du corps (hémiplégie)
  • Des problèmes de mémoire

Plus la région privée d’oxygène est grande, plus les séquelles risquent d’être aigues.

Des symptômes précurseurs incluent notamment :

  • Etourdissements et perte soudaine d’équilibre
  • Perte de la force et/ou de la sensibilité d’un bras, d’une jambe, de la moitié de du visage ou de la totalité d’un côté du corps
  • Difficulté soudaine à trouver les mots ou à les exprimer (les phrases ou les mots sont incompréhensibles)
  • Perte soudaine de la vision d’un œil ou du champ visuel

PARKINSON

La maladie de Parkinson est une affection neurodégénérative qui limite certaines fonctions du système nerveux central. Au début, elle affecte les neurones responsables de la production de dopamine (la dopamine est un neurotransmetteur qui permet la conduction de « messages» entre les neurones), ce qui cause divers troubles de la motricité. Par la suite, dans l’évolution de la maladie, des neurones indépendants de la production de dopamine sont touchés dans d’autres régions du cerveau.

Symptômes:

  • Raideur musculaire
  • Lenteur du mouvement
  • Tremblements de repos
  • Troubles de la marche, de la posture et de l’équilibre
  • Troubles du sommeil
  • Troubles de l’attention et de la mémoire
  • Troubles de l’élocution et de la déglutition

SCLÉROSE EN PLAQUES (SEP)

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie inflammatoire qui affecte le système nerveux central. Elle crée une réaction auto-immune contre la gaine de myéline, qui isole et protège les fibres nerveuses et accroît la vitesse de conduction des informations. La SEP agit par poussées, provoquant un handicap fonctionnel, qui souvent ne se résout pas totalement. L’aggravation du handicap est proportionnelle à l’apparition de nouvelles plaques et à l’inflammation qui peut survenir sur tout le trajet des fibres du système nerveux central.

Symptômes:

  • Atteinte des voies motrices des membres provoquant une faiblesse et fatigabilité
  • Déclin de la dextérité
  • Crampes et spasmes
  • Baisse de l’acuité visuelle, souvent monoculaire
  • Diplopie (vision double)
  • Baisse de la sensibilité
  • Troubles cognitifs et émotionnels

Contactez-nous

Contact principal