Le glaucome, voleur de vision: Interview avec Dr André Mermoud

08.06.2016

Quelles sont les techniques de chirurgie employées ?
La chirurgie est utilisée en cas d’échec du traitement médical, que ce soit par voie pharmacologique (gouttes) et (ou) laser. Plusieurs types d’interventions chirurgicales sont envisageables, et ce, en fonction du type de glaucome diagnostiqué. Parmi ceux-ci, on compte les interventions minimalement invasives (iStents, Trabectome, ECP), les interventions filtrantes (trabéculectomie, non pénétrantes, sclérectomie profonde, canaloplastie), les implants de drainage (Ahmed, Baerveltd, ExPress, shunt Gold) et la cyclodestruction. Le but recherché consiste à abaisser la pression intraoculaire. Ces interventions ne permettent pas de réparer les lésions déjà existantes ; elles stabilisent plutôt l’état du patient et, par conséquent, de prévenir des pertes ultérieures. De plus, toutes ces interventions peuvent être combinées à la chirurgie de la cataracte.

En quoi consiste la technique du « micro-tap » ou micro-robinet ?
C’est une technique que nous avons conjointement mise au point avec le Pr Nikos Stergiopoulos de l’EPFL, qui consiste, lors de glaucomes réfractaires, à insérer sous la conjonctive un implant réglable, un mini-robinet d’un cinquième de millimètre d’épaisseur, afin de drainer le surplus de liquide. Avec ce procédé, on peut réguler le débit du liquide oculaire, en fermant ou ouvrant le robinet, selon la pression intraoculaire. Les tests cliniques sur les premiers patients ont été concluants. Nous poursuivrons les essais cliniques durant toute l’année, et si tout va bien, l’implant sera bientôt disponible pour une utilisation à large échelle.

Découvrez des articles supplémentaires concernant le Prof. Mermoud:

Capital Santé: Stopper le glaucome à l'aide d'un micro-robinet

Téléchargement

Article PDF

A propos

Prof. Dr méd. André Mermoud

Spécialiste en ophtalmologie et ophtalmochirurgie, membre de la FMH